Une serre fonctionne en convertissant l’énergie lumineuse en énergie thermique. Les rayons lumineux du soleil pénètrent dans la serre, où ils sont absorbés par les plantes et les objets et convertis en chaleur. Les éléments de la serre libèrent l’énergie thermique, mais celle-ci est piégée dans la serre par le verre (ou les bâches en plastique). Les serres peuvent devenir trop chaudes, c’est pourquoi beaucoup ont des fenêtres, des évents ou des ventilateurs pour aider à libérer l’air chaud au besoin. Certains ont également des systèmes de chauffage séparés qui augmentent la température lorsque les niveaux de luminosité sont faibles.

Dans cet article, nous allons étudier les avantages, les inconvénients de la culture sous serre ainsi que les technologies utilisées pour permettre la création de conditions environnementales bénéfiques pour les plantes ou les cultures.

culture sous serre

1. Les avantages de la culture sous serre

  • Prolonger la saison de croissance

L’un des avantages de posséder une serre est que vous pouvez utiliser différentes techniques pour y maitriser le climat, ce qui offre la possibilité d’étendre ses temps de production. Dans la serre, les plantes ne dépendent plus des conditions météorologiques extérieures. On peut donc commencer à cultiver plus tôt et terminer plus tard.

  • Une plus grande variété de cultures

Les prix des légumes varient selon leur saisonnalité, la demande, la disponibilité et les méthodes de production. Cependant, investir dans une serre, c’est avoir la possibilité d’offrir une grande variété de légumes et de fruits hors saison. De cette façon, vous créerez une plus grande disponibilité pour vos clients lorsque le marché est peu approvisionné. La culture sous serre vous offre également la possibilité de faire pousser des fleurs et de nouveaux légumes qui ne poussent généralement pas sous nos latitudes. Ainsi, vous êtes susceptible de fournir le meilleur environnement de croissance pour vos cultures.

  • Une lutte plus efficace contre les maladies et les ravageurs

Lorsqu’il s’agit de cultiver des plantes, il est crucial de contrôler les ravageurs, car ils peuvent avoir un impact négatif sur le comportement de croissance ainsi que sur le rendement. Dans le pire des cas, les plantes peuvent même mourir si l’infestation de ravageurs est trop forte. Il est assez difficile d’effectuer une lutte antiparasitaire appropriée à l’extérieur d’un champ, car celui-ci est exposé à l’environnement naturel 24/24 et 7/7. Dans ce cas, les ravageurs peuvent se propager facilement à travers les plantes, faisant ainsi perdre une fraction du rendement. En cultivant des plantes dans des serres, la lutte antiparasitaire est beaucoup plus facile et peut même vous permettre d’y introduire un équilibre biologique. Par exemple, installer des pièges à phéromones permet de lutter contre les papillons ravageurs et certains insectes problématiques tels que les coccinelles qui mangent les pucerons.

2. Les inconvénients de la culture sous serre

  • Des dépenses d’exploitation assez élevées

Une serre qui fonctionne bien nécessite pour le maintien d’une température spécifique, une circulation d’air contrôlable et surveillée. À ce titre, des ventilateurs, des radiateurs, des thermostats et d’autres fournitures sont nécessaires. La plupart d’entre eux nécessitent de l’électricité pour fonctionner. De plus, à moins que vous n’ayez un système de collecte des eaux de pluie en place pour arroser les plantes, les dépenses en eau pourraient être élevées. Tous ces investissements se répercutent sur le prix final des produits qui sont généralement plus élevés que les produits issus de l’agriculture classique. Pour cette raison, certains légumes comme les légumes racines ne peuvent être cultivés sous serre, car leur coût est trop bas pour être rentable. La culture sous serre concerne donc généralement des légumes luxueux ou fragiles.

  • Des difficultés d’acquérir une main d’œuvre qualifiée.

Répondre à tous les facteurs impliqués dans les opérations d’une serre demande beaucoup d’efforts et de compétences. Dans l’agriculture commerciale en serre, une main-d’œuvre qualifiée et formée est nécessaire pour maintenir des conditions de croissance optimales. En cas de problèmes techniques ou liés à la biologie des plantes, ces travailleurs doivent être en mesure de les résoudre tout en assurant aux plantes un environnement de croissance respecté. La main-d’œuvre avec ce calibre de formation technique peut être coûteuse, ce qui s’ajoute aux coûts déjà élevés de la serre. II est alors essentiel de faire appel à des techniciens habitués au travail dans ces conditions pour éviter des pertes potentielles sur les récoltes.

  • Le manque de pollinisation

Dans l’environnement fermé d’une serre, les plantes qui dépendent de la pollinisation pour la nouaison peuvent ne pas obtenir un niveau de pollen satisfaisant en raison du manque d’abeilles ou de vents assez forts. Cela signifie qu’une intervention de votre part est nécessaire pour s’assurer que la pollinisation ait lieu. Elle se fait en général, par l’introduction de bourdons et dans certains cas, manuellement.

serriculture

3. Les technologies des serres

Bien qu’elles soient principalement utilisées pour protéger les plantes des conditions climatiques défavorables, les technologies des serres offrent des rendements accrus.

Pour assurer les niveaux de productivité les plus élevés avec un minimum de travail manuel, les producteurs commerciaux disposent désormais d’un large éventail de technologies telles que :

  • Les contrôleurs de serre

Les contrôleurs environnementaux de serre offrent un niveau élevé d’efficacité de gestion des serres grâce à l’automatisation. Les contrôleurs de moteur intelligents peuvent ouvrir et fermer les évents, allumer ou éteindre les lumières, le tout depuis la paume de vos mains via des applications pour smartphone. Les contrôleurs sont préprogrammés avec des spécifications prédéterminées basées sur des critères reçus de capteurs situés dans toute la serre.

  • Les capteurs

Ils mesurent la température, l’humidité, le CO2, la lumière, … afin que votre contrôleur de culture puisse ajuster automatiquement les conditions pour garantir que votre environnement de culture dispose des conditions idéales à tout moment. Vous dépenserez moins en main-d’œuvre et gagnerez des heures en surveillant virtuellement les dizaines de variables qui entrent dans la gestion de la serre via une application. Le capteur transmet les données au niveau de la récolte à un système d’exploitation qui contrôle l’ouverture ou la fermeture des moteurs en fonction de déclencheurs.

  • L’automatisation

Cette automatisation va notamment concerner les outils qui pilotent des pompes pour faire circuler l’eau et le chauffage, des moteurs pour ouvrir et fermer les fenêtres de la serre… Dans les années à venir, l’automatisation pourra également concerner la récolte qui est jusqu’à présent manuelle en général. En automatisant les processus, les producteurs peuvent augmenter les rendements des cultures en garantissant un environnement cohérent et en économisant de l’argent tout en réduisant la consommation d’énergie et les coûts de main-d’œuvre (voir notre article sur les avantages et les inconvénients de l’automatisation industrielle). Mieux encore, cela signifie que les producteurs ont le temps et l’énergie nécessaires pour poursuivre l’expansion de leur entreprise, des collaborations ou d’autres intérêts.

  • Les Données

Les contrôleurs de serre peuvent enregistrer des données au fil du temps, donnant aux producteurs un aperçu des combinaisons d’irrigation, de nutrition, d’éclairage et d’humidité qui favorisent les rendements les plus élevés. Exploitées sur plusieurs récoltes, ces données peuvent aider les producteurs à maximiser leur production tout en utilisant efficacement les ressources et en minimisant les coûts d’exploitation.

Bien que représentant un investissement important, pour qu’un projet de mise en place d’une serre puisse être rentable, il est essentiel d’avoir des connaissances suffisantes et de mener au préalable une étude approfondie. Il est aussi nécessaire de suivre un plan de maintenance efficace (par exemple, entretenir les chauffages pendant l’été et les équipements liés aux travaux, quand il n’y a pas de plantes). Pour en savoir plus sur la mise en place d’un plan de maintenance, consultez notre article à ce sujet.

fonctionnement d'une serre
Notre blog fournit une information de qualité dans les domaines de la maintenance, des installations industrielles, des machines et de la technique en général. Vous pouvez consulter notre site internet pour plus d’informations sur nos offres. Pour être informé de nos futures publications, suivez-nous sur les réseaux sociaux.